Comment les défendeurs innocents répondent aux accusations criminelles ?

Le dépôt des accusations ne signifie pas toujours que vous devrez vous battre au procès. Même les meilleurs procureurs pourraient portent des accusations contre des suspects innocents. Quelle que soit la raison des accusations, les défendeurs innocents peuvent éviter une condamnation. Ainsi, comment peuvent-ils éviter un verdict de culpabilité ?

La décision avec des renseignements limités et erronés

Lorsqu’une affaire se retrouve sur le bureau d’un procureur, tout ce qui est souvent disponible est le rapport de la police. Ce n’est qu’un rapport préliminaire et est limité dans l’information qu’il transmet. De plus, ces rapports contiennent souvent des faits erronés. Si les accusations sont spécieuses, le défendeur aura la possibilité d’aller au procès, en espérant un acquittement. Mais les procès criminels ne sont pas seulement risqués et coûteux, ils sont aussi extrêmement stressants. C’est pourquoi, avant que certaines affaires n’en arrivent là, les bons avocats de la défense réussissent à les éviter.

L’intervention avant les accusations

La communication avant le procès est l’une des raisons d’engager un avocat de la défense pénale. De plus, vous pouvez engager un avocat pour chaque représentation. Si les faits s’y prêtent, votre avocat intervient avant la poursuite des accusations. Cela peut consister à communiquer avec :

  • La police avant la poursuite de la saisie de l’affaire
  • Le procureur avant la prise de décision sur des accusations

En particulier, votre avocat pourrait expliquer l’incident pour éviter la présentation devant un tribunal. Mais les défendeurs ne devraient pas trop espérer de cette façon de procéder. Cela ne fonctionne pas souvent d’un seul coup.

La demande de rejet des accusations

Souvent, les défendeurs innocents doivent attendre le dépôt des accusations avant que leurs avocats puissent intervenir. Mais cela ne veut pas dire que le procès sera nécessaire. Le client doit fournir, à son avocat, les faits pertinents pour qu’il puisse évaluer les options. Le juriste peut décider d’enquêter immédiatement sur l’incident et de recueillir des preuves. Avec cette information, l’avocat peut persuader le rejet des accusations. Selon la situation, de nombreux avocats décident qu’il est préférable de ne pas entrer trop dans les détails avec la poursuite. Ils craignent de donner des documents avant un éventuel procès.

La mise en œuvre de l’accusation

Parfois, la meilleure chose à faire pour la défense est de ne rien faire. Il peut s’écouler plusieurs mois avant que l’accusation apprenne l’insuffisance de preuves pour condamner le défendeur. Un témoin peut se rétracter ou il n’est pas crédible. D’autres fois, une affaire peut disparaître, car la défense gagne une motion d’avant-procès à cause des preuves saisies illégalement. La défense peut également gagner pendant l’audience préliminaire, et l’autre partie décide de ne pas poursuivre. Il existe plusieurs procédures judiciaires qui pourraient entraîner la fin d’une affaire sans qu’il y ait de plaidoyer ou de procès.